LA PROFESSION : L'auxiliaire de puériculture dans le cadre du rôle propre de l’infirmière intervient dans les soins de prévention, de maintien, de continuité de la vie, de bien être de l'enfant.
 


LE PROFIL : L’auxiliaire de puériculture requièrt des qualités d’écoute, de patience, de dynamisme mais aussi avoir des aptitudes au travail d’équipe. Il faut être respectueux de l'enfant, avoir le sens de l’observation et être rigoureux.


LA FORMATION : D’une durée de 10 mois, les études sont sanctionnées par le diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture (DEAP).


127 IFAP en France
  • 8 en PACA
  • 4 dans les Bouches du Rhône
  • 2 dans le Var


LE CONCOURS :
Concours d’admission : Aucune condition de diplôme n’est requise pour se présenter aux épreuves écrites d’admissibilité. Sont dispensés de l’épreuve écrite les Bacheliers ainsi que les CAP et/ou BEP sanitaire et sociale.

Épreuve écrite d’admissibilité :
- Commentaire de texte de culture générale relative aux domaines sanitaire et social (12 points). Une série de 10 questions : 5 en biologie humaine, 3 opérations numériques et 2 en mathématiques de conversion (noté sur 8) d'une durée de 2h.
- Tests d’aptitudes d’attention, de logique et d’organisation (noté sur 20 points) d'une durée de 1h30.
Pour être admissible, le candidat doit obtenir un total d’au moins 10 sur 20, une note inférieure à 8 sur 20 à l’une de ces épreuves est éliminatoire.

Epreuve orale d’admission :
- Présentation d’un exposé à partir d’un thème du domaine sanitaire et social.
- Discussion avec le jury afin d’apprécier l’aptitude du candidat à suivre la formation, ses motivations ainsi que son projet professionnel.

La période des concours : ils sont étalés de février à mi mai et de septembre à octobre.